Franck Harscouët livre avec Les Étranges Invités une oeuvre unique mêlant nouvelles littéraires et portraits photographiques de personnages imaginaires. Trente destins exceptionnels relatés par un photographe à l’aube de sa mort, qui se croisent entre 1988 et 2049 dans un monde proche du nôtre, soumis aux nouvelles règles politiques, sanitaires et comportementales d’un gouvernement fantasque...

            Tour à tour burlesques, émouvants, angoissés et surréalistes, ces Étranges Invités rassemblent toutes les inspirations de Franck Harscouët : un sens du merveilleux hérité des livres de Lewis Carroll et de Mervyn Peake, une sensibilité exacerbée proche du cinéaste Andrzej Zulawski et de l'écrivaine néo-zélandaise Janet Frame, un jaillissement esthétique flamboyant rivé aux souvenirs des comédies musicales de Vincente Minelli... et une ironie mordante que n’auraient pas reniée les auteurs polonais Witold Gombrowicz et Bruno Schultz.

            Des textes à l’humanisme vibrant où s'expriment ses sujets de prédilection : la mélancolie, la solitude, l'attente amoureuse, la solidarité, la résistance à l'uniformisation et la menace du pouvoir écrasant... Des portraits où se bousculent beautés défaites et laideurs magnifiées, dont la force expressioniste semble désigner la compassion humaine comme seul garant de l’équilibre intérieur.

               Rebelles, anticonformistes et débordants d’émotion, Les Étranges Invités sont des chevaux de Troie introduits dans la bonne conscience du monde
.